9 décembre : Journée international de lutte contre la corruption

Rompez la chaîne de la corruption.

JPEG

La lutte contre la corruption concerne les sociétes à travers le monde car la corruption touche les pays riches autant que les pays pauvres, et les preuves montrent que ce sont les personnes les plus vulnérables qui en pâtissent le plus. La corruption contribue à l’instabilité et la pauvreté, et constitue un facteur dominant de conduite vers l’échec de l’Etat d es pays fragiles.

Les gouvernements, le secteur privé, les organisations non gouvernementales, la média et les citoyens du monde entier unissent leurs forces pour lutter contre ce crime. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) sont à l’avant-garde de ces efforts.

La campagne internationale conjointe de 2015 se concentre sur la façon dont la corruption sape la démocratie et la primauté du droit, entraîne des violations des droits de l’homme, fausse les marchés, érode la qualité de vie et permet la criminalité organisée, le terrorisme et d’autres menaces à la sécurité humaine de s’épanouir.

Rompez la chaîne de la corruption, les gens pensent souvent qu’ils sont à la merci de la corruption et que celle-ci n’est qu’un « mode de vie ». Cependant, toutes les sociétés, tous les secteurs et tous les citoyens bénéficieraient de rompre la chaîne de la corruption dans leur vie quotidienne. Sur le lien suivant vouz trouverez des exemples de comment vous pouvez rompre la chaîne de la corruption : Exemples

Corruption et développement, la corruption est le principal obstacle au développement économique et social dans le monde, chaque année, 1 000 milliards de dollars sont versés en pots-de-vin, tandis que quelque 2 600 milliards de dollars, soit plus de 5 % du PIB mondial, sont détournés. Lire l’article complet

La corruption et l’environnement, la corruption a de lourdes conséquences sur l’environnement, et certains secteurs, comme la sylviculture, la protection des espèces en danger, l’approvisionnement en eau, l’exploitation pétrolière, la
pêche et la gestion des déchets dangereux, sont particulièrement vulnérables à cet égard. Lire l’article complet

publié le 04/12/2015

haut de la page