ANATAÑANI, l’association qui travaille pour les enfants et le rugby en Bolivie [es]

Après un séjour d’un an en Bolivie en 2017, pendant lequel Jean Fontaine a réalisé deux tournois de rugby catégorie jeunes et a créé un centre socio-culturel à Santiago de Machaca, le jeune rugby man s’est décidé de revenir en Bolivie en 2018 afin de prolonger son aventure.

Le projet qu’en 2017 s’appelait : « 4000 mètres d’altitude et du Rugby à Santiago de Machaca » s’est transformé en l’Association ANATAÑANI , mot aymara qui veut dire « jouons ensemble ».

Son action s’articule autour de trois volets : l’éducation, l’échange interculturel et le tout par le biais du rugby, le centre administratif étant situé à Santiago de Machaca. L’un des défis est d’ailleurs de s’étendre aux écoles et collèges de Bolivie.

Les trois objectifs que l’Association s’était fixée pour cette années étaient :

· Organiser un voyage pédagogique à La Paz avec le groupe d’enfants de Santiago de Machaca ;

· Organiser une rencontre de rugby entre l’équipe de jeunes de Santiago et ceux du Lycée franco-bolivien Alcide d’Orbigny de La Paz ;

· Développer le besoin de communiquer par écrit chez les jeunes de l’école primaire de Santiago de Machaca au travers d’échange de courriers avec des correspondants du même âge des écoles du pays qui seraient intéressées par la pratique du rugby.

Les séances d’entrainement de rugby ont été instaurées du lundi au mercredi. Comme suite à l’accord de principe des parents, l’engagement des professeurs et l’avis favorable des directeurs des écoles et des collèges du village, un programme sur trois semaines alternant le rugby et les cours d’échanges interculturels a été organisé.

Les matinées ont été consacrées à la rédaction de courriers destinés aux membres de l’association résidant en France, les après-midi ont été réservés à la pratique du rugby visant à monter une équipe dans le cadre de la rencontre contre le franco-bolivien.

Rapidement l’Association a pu bénéficier du soutien des institutions françaises présentes en Bolivie. Cette aide a permis de financer le voyage pédagogique à La Paz. Un groupe de 15 joueurs âgés de 10 à 13 ans a été organisé, symbolique puisque le rugby se joue à 15. Les parents se sont investis dans le projet : deux mamans ont accompagné le groupe à La Paz avec le soutien du professeur d’éducation physique et des deux directeurs des écoles primaires et des collèges du village.

L’Alliance française a accueilli le groupe et a invité les membres de la délégation à participer d’un spectacle sur la tradition culinaire française. Les enfants ont pu échanger lors de ce spectacle avec les animateurs qui leur parlaient en espagnol et en français. Ils ont ensuite eu un cours de français dispensé spécialement pour le groupe de Santiago. La journée, bien chargée, a été clôturée avec la diffusion d’un dessin animé en français.

Les plus courageux ont étés emmenés sur un plateau de télévision pour représenter le village et parler de rugby et du projet dans lequel ils se sont investis. La chaîne de television PAT a été sensible au projet de l’association de développer le rugby en Bolivie.

Le lendemain, l’équipe s’est rendue au collège franco-bolivien où elle a rencontré des adversaires sur un très beau terrain de jeu. Un entrainement dirigé a été proposé aux enfants de Santiago de Machaca mais aussi aux enfants du franco-bolivien. En effet, une autorisation exceptionnelle a été conférée au professeur d’EPS et aux enfants pour que cette rencontre puisse enfin avoir lieu.

La matinée s’est terminée par un match opposant les représentants du franco-bolivien contre ceux de Santiago de Machaca. Santiago a gagné pour la première fois sur les trois rencontres avec le franco-bolivien. Les joueurs étaient ravis et les professeurs aussi.

L’Ambassade de France en Bolivie a offert le déjeuner pour la délégation de Santiago, les enfants étaient très contents ! Il était temps de rentrer !

Maintenant l’association s’est fixé de nouveaux objectifs :

· Organiser un tournoi national à La Paz, en invitant des pays d’Amérique du Sud en section rugby catégorie jeune, le tournoi aurait lieu en octobre 2019.

· Trouver des entraineurs de rugby capables de venir entrainer les enfants de Santiago de Machaca et ceux du franco-bolivien pour créer une école de rugby.

· Emmener un groupe d’enfants pour la coupe du monde de rugby organisée en France en 2023.

· Trouver des partenaires qui pourraient s’investirent dans cette aventure.

publié le 20/09/2018

haut de la page