Baromètre EY 2018 de l’attractivité de la France

L’édition 2018 du baromètre EY sur l’attractivité révèle une progression significative de l’attractivité de la France.

Eléments clés

En 2017, la France se maintient au 3e rang en Europe pour le nombre de projets d’investissement étrangers créateurs d’emploi, avec 1 019 projets.
Les implantations internationales ont augmenté de 31 % par rapport à 2016.
Les emplois créés ont augmenté de 48 % en 2017.
La France occupe depuis plus de 15 ans la 1re place pour l’accueil des implantations industrielles en Europe. C’est en 2017 le 3e pays d’Europe pour les implantations de R&D et le 2e pour les centres de décision.
81 % des entreprises implantées en France sont satisfaites de leurs investissements en France : c’est 19 points de plus qu’en 2016.

La dynamique des investissements étrangers en France est particulièrement forte en 2017 :

- EY recense une croissance de 31 % des implantations internationales en France en 2017, contre une progression de 6 % des projets au Royaume-Uni et en Allemagne.
- La France se maintient au 3e rang en Europe pour le nombre de projets d’implantations créatrices d’emploi en 2017 : avec 1 019 projets, la France est devancée par le Royaume-Uni (1 205 projets) et par l’Allemagne (1 124 projets) qui conserve sa seconde place acquise depuis 2011.
- Une hausse de 48 % des emplois annoncés par les investisseurs étrangers est recensée pour atteindre 25 126 emplois.
- La France occupe depuis plus de 15 ans la 1re place pour l’accueil des implantations industrielles en Europe. Le nombre de projets dans l’industrie en France augmente de 52 % par rapport à 2016.
- La France occupe le 3e rang européen des implantations de R&D et le 2e rang pour les centres de décision.

Selon le Baromètre EY, l’amélioration de la perception de l’image économique se confirme.

- L’innovation est désormais le 1er avantage compétitif du site France : 50 % des décideurs économiques considèrent que c’est le principal atout permettant à la France de renforcer son rôle dans l’économie mondiale.
- 81 % (contre 62 % en 2014) des entreprises implantées en France sont satisfaites de leurs investissements en France.
- 55 % des dirigeants estiment que l’attractivité de la France va s’améliorer d’ici 3 ans, un score largement supérieur à celui de l’Allemagne (45 %) et du Royaume-Uni (30 %).
- La French Tech et l’entrepreneuriat sont fortement reconnus par les décideurs : 56 % d’entre eux considèrent que la politique mise en oeuvre pour encourager la création de startups est efficace (14 points de plus qu’en 2016).
- La politique de promotion de l’image économique de la France est reconnue : pour 64 % des décideurs internationaux, la promotion des atouts de la France à l’international est efficace.

PDF - 955.7 ko
(PDF - 955.7 ko)

publié le 02/07/2018

haut de la page