Le gouvernement bolivien à inauguré la 1ère phase de la centrale photovoltaïque d’Oruro. [es]

JPEG

Le Vice-Président Alvaro Garcia Línea a inauguré jeudi 19 septembre 2019 la 1ère phase de la centrale photovoltaïque d’Oruro en présence du Ministre de l’Energie, du Ministre de l’Eau de de l’Environnement, du Président de ENDE Corporación et de représentants de l’Ambassade de France et de l’Agence française de développement (AFD). Cette centrale solaire, qui produira 100 MW (en 2 phases de 50 MW chacune), est la plus grande de Bolivie et la plus haute du monde (3730 m).

Le montant du projet (pour ses 2 phases) s’élève à 86 MEUR, financé à 70% par l’AFD (prêt de 60 MEUR), 10% par l’Union Européenne (subvention LAIF de 8,5 MEUR) et 20% par la Banque Centrale Bolivienne (prêt de 17,5 MEUR).

JPEG

L’électricité produite par la centrale solaire sera injectée sur le réseau national d’électricité. La 1ère phase de la centrale solaire permettra de produire de l’énergie plus propre et de réduire les émissions de GES d’environ 61 900 tonnes de CO2/an.

Le gouvernement bolivien ambitionne de passer d’un modèle de production d’électricité basé aux 2/3 sur de la production thermique à partir de diesel et de gaz vers un modèle plus sobre en carbone (hydroélectricité et énergies renouvelables). L’AFD accompagne la transition énergétique du pays par l’intermédiaire du financement de 3 projets : la centrale solaire d’Oruro de 100 MW, un programme de soutien aux énergies renouvelables (parcs éoliens de Warnes II d’une puissance de 21 MW et de La Ventolera d’une puissance de 24MW) et un prêt de politique publique sectoriel énergie pour le soutien à la transition énergétique en Bolivie.

JPEG

L’inauguration de la centrale solaire d’Oruro représente une étape importante pour l’AFD car il s’agit de l’inauguration du premier projet financé par l’AFD en Bolivie. Cet événement a été fêté avec des danses traditionnelles (Morenada) et une bénédiction de la Madre Tierra (Ch’alla), rituelles auxquelles ont participé le Premier Conseiller de l’Ambassade de France, Dietmar Petrausch et les chargés de projets de l’AFD, Dorothée Deckert et Gustavo Zarate.

JPEG

publié le 27/09/2019

haut de la page