L’Ambassade a organisé un deuxième vol de rapatriement pour les touristes européens bloqués en Bolivie. [es]

L’Ambassade de France a organisé le samedi 4 avril, avec le soutien de l’Union européenne, un deuxième vol destiné à rapatrier les derniers touristes français et européens bloqués en Bolivie suite à la suspension des liaisons aériennes commerciales pour limiter la propagation du Coronavirus.
JPEG

Un premier vol, le 28 mars dernier, avait déjà permis de faire revenir en Europe 450 touristes. Cette fois-ci 341 Européens ont bénéficié de ce dispositif d’aide au retour parmi lesquels 139 Francais, et des ressortissants de plus de 20 nationalités européennes.

Ces personnes ont d’abord dû être acheminées par avion ou par bus à partir des différentes villes ou sites touristiques où elles étaient bloquées : Cochabamba, Uyuni, Sucre, Potosi, Copacabana, Rurrenabaque...
JPEG

Plusieurs de ces touristes ont exprimé leur regret de devoir interrompre leur séjour en Bolivie en raison de la crise internationale du Coronavirus et leur souhait très vif de revenir prochainement dans ce pays.

L’Ambassade se réjouit du succès de cette nouvelle opération de rapatriement et tient à remercier chaleureusement les autorités boliviennes pour leur très efficace coopération, et plus particulièrement les ministères des Relations extérieures et de l’Intérieur, le Service des migrations, la Direction générale de l’aviation civile, les forces de police, l’Armée, les FAB, l’Armada, SABSA, ainsi que la compagnie BOA.

publié le 08/04/2020

haut de la page