La France mobilise des experts en Bolivie pour lutter contre le feu. [es]

En réponse aux incendies qui dévastent l’Amazonie, la France a mobilisé ses partenaires pour apporter une aide d’urgence avec des financements immédiats et, à moyen terme, mettre en place un plan de reforestation.

JPEG

En ce qui concerne les feux dans l’est de la Bolivie, la France, à travers le Centre de crise et de soutien (CDCS) du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, et sur financement de la Fondation Airbus, a mis à disposition 20 heures de vol pour effectuer des reconnaissances aériennes des zones sinistrées ainsi que des largages d’eau sur les incendies. Face à l’ampleur de la catastrophe et suite à la demande des autorités boliviennes, 20 heures de vol supplémentaires ont été attribuées.

JPEG

Par ailleurs, une mission du Centre opérationnel de gestion des crises (COGIC) du Ministère de l’Intérieur, comprenant 7 experts de diverses spécialités, est arrivée mercredi 4 septembre à Santa Cruz afin d’évaluer le type et le volume de moyens à engager et le type d’attaque à préconiser (eau, coupe, brûlis…). Elle renforcera et conseillera les structures locales de commandement sur les priorités d’engagement des moyens et préparera l’arrivée de renforts.

JPEG

Cette mission devrait être suivie par le déploiement de 40 pompiers des formations militaires de la sécurité civile et de 4 opérateurs de drones, qui participeront directement à la lutte contre les incendies.

Jusqu’à présent, plus de 1,2 millions d’hectares de savanes et de forêts ont brûlé en Bolivie, essentiellement dans les départements de Santa Cruz et de Beni. Des milliers d’espèces animales et végétales sont affectées par les incendies et plusieurs dizaines d’années seront nécessaires pour reboiser les zones touchées et effacer les conséquences de ces incendies.

publié le 05/09/2019

haut de la page