Renforcement de la coopération entre la France et La Bolivie : prêt de 66 millions d’euros pour les énergies renouvelables. [es]

Le Ministère de Planification du Développement et l’Agence Française de Développement (AFD) ont signé une convention de prêt de 66 millions d’euros qui permettra de financer la construction de deux plantes de génération d’énergie éolienne dans le département de Santa Cruz et dans le département de Tarija.
L’accord a été signé par la Ministre de Planification du Développement Mariana Prado Noya et le directeur pour l’Amérique latine et les Caraïbes de l’AFD, Hervé Conan, avec la participation de la chargée d’affaires de l’Ambassade de France en Bolivie, Pascale Baraghini.
JPEG

Il s’agit de la deuxième opération de l’AFD en Bolivie, dans le cadre de la signature fait à Paris en décembre 2016 d’un mémorandum en prévoyant une programmation de 700 millions d’euros dans les secteurs d’énergies alternatives et d’eau.
Le projet s’engage dans le cadre de la stratégie bolivienne de promouvoir des sources d’énergies alternatives et renouvelables, préserver l’environnement et exporter de l’énergie. C’est ainsi que la position de la France et la Bolivie convergent face au changement climatique, en donnant un suivi à l’accord de la conférence sur les Nations Unies sur le changement climatique à Paris en décembre 2015.

publié le 28/07/2017

haut de la page