Vème Colloque International du Réseau de Recherche sur l’Ichtyofaune Amazonienne

Le Vème Colloque International du Réseau de Recherche sur l’Ichtyofaune Amazonienne RIIA (Red de Investigación sobre la IctiofaunaAmazónica) et le 3e Congrès Bolivien d’Aquaculture ont été organisés simultanément par l’Université autonome Gabriel René Moreno et l’Institut de recherche pour le développement à Santa Cruz de la Sierra du 6 au 8 septembre 2108 dans le cadre des activités marquant le 50e anniversaire de la présence de l’IRD en Bolivie.
L’organisation de ce Vème colloque du Réseau RIIA a bénéficié de financements de l’IRD et de la Coopération scientifique régionale française (Région Andine).

JPEG - 130.6 ko
Inauguration du colloque

Le réseau RIIA créé en 2005 par l’IRD et ses partenaires Sud-américains intervenant sur le terrain amazonien (Bolivie, Brésil, Colombie, Pérou et Equateur), a pour objectif la collaboration des chercheurs de ces pays sur la biologie et la génétique des populations de poissons ainsi que sur les bases biologiques de leur élevage permettant le développement d’une pisciculture durable.

Le programme de cette manifestation a été structuré autour de deux sessions d’une journée chacune et d’un atelier et de deux tables rondes la troisième journée.

La première session (14 communications) a abordé différents thèmes liés à la pisciculture amazonienne avec des présentations sur les recherches en physiologie, la reproduction, la nutrition et l’alimentation, l’élevage larvaire et le grossissement ainsi que les marchés et la commercialisation du poisson.

La deuxième session (12 communications) a été articulée autour de l’écologie, de la pêche et des impacts des changements globaux sur l’ichtyofaune amazonienne. Les communications ont abordé les recherches sur les traits de vie, la génétique des populations, la taxonomie moléculaire avec notamment les marqueurs génétiques etle barcoding et l’ADN environnemental.

Ce colloque qui a rassemblé environ 200 participants venus principalement de Bolivie, mais aussi du Pérou, du Brésil et d’Équateur et de Côte d’Ivoire a permis de diffuser les derniers résultats des recherches en écologie, génétique, pêche et pisciculture sur des espèces amazoniennes et de mettre en relation les acteurs intervenant dans ces thématiques afin de renforcer les recherches collaboratives en encourageant la participation d’étudiants et de chercheurs des différents pays amazoniens.

La prochaine réunion sera organisée en 2020 à Manaus (Brésil).

publié le 01/10/2018

haut de la page